Éteins ton écran et joue

Cette année, éteins ton écran et joue!

Trouvons un équilibre sain!

Les enfants adorent apprendre et jouer sur leurs appareils électroniques. Mais lorsqu’ils passent beaucoup de temps devant un écran, ils ont moins de temps libre pour entreprendre d’autres activités saines. Voilà pourquoi il est important de trouver un équilibre sain. Le jeu contribue au développement d’un enfant et favorise son bien-être, tant sur le plan physique que social et émotionnel. Nous pouvons aider nos enfants à bien équilibrer leur journée en leur offrant suffisamment d’activités physiques, d’interactions en face-à-face, de temps en famille et de plaisirs. Mais pour commencer, vous devez les encourager à éteindre leur écran et à jouer!

Avec les nouvelles technologies et les nouveaux appareils électroniques, il est plus difficile que jamais de limiter le temps que les enfants passent devant un écran. Cependant, en faisant la promotion d’un équilibre plus sain, vous avez l’occasion de montrer à vos enfants toutes les autres manières de se divertir. L’une des façons les plus simples d’y arriver consiste pour les adultes de donner l’exemple en rangeant leurs propres appareils électroniques!

Ce peut être aussi simple que d’éteindre son écran avant l’heure du coucher, l’heure des repas et à d’autres moments importants. Pour remplacer les appareils électroniques, encouragez les jeux à l’extérieur et le jeu libre, la participation à la préparation des repas, la cuisson, les repas sans écran. Vous pouvez aussi aider vos enfants à utiliser des modes de transport actifs plus souvent, à marcher et à prendre le vélo ou la trottinette pour se rendre à leur destination!

Réduire le temps qu’un enfant passe devant un écran et lui offrir des activités plus saines peuvent accroître ses aptitudes cognitives et à la communication. Des études ont révélé que trop de temps devant un écran peut avoir des répercussions négatives sur le développement précoce et sur la santé physique et psychologique des enfants et peut nuire aux routines quotidiennes, ce qui rend difficile pour les enfants de demeurer en santé.

Gardez l’œil ouvert pour des activités présentées par l’action communautaire Enfants en santé, y compris la Journée de neige, les terrains de jeux ouverts, les terrains d’aventure ambulants et bien d’autres activités et défis. Ceux-ci vous aideront à encourager votre enfant à éteindre son écran et à jouer!

Pour savoir ce qui se passe dans votre communauté, suivez les pages de l’action communautaire Enfants en santé du Grand Sudbury dans les médias sociaux :


Twitter: @HealthyKidsSud
Facebook: www.facebook.com/healthykidssudbury
 

Faits en bref sur le temps passé devant un écran :
  • Selon la Société canadienne de pédiatrie, les enfants de moins de 2 ans ne devraient passer aucun temps devant un écran, les enfants de 2 à 4 ans devraient passer moins d’une heure par jour devant un écran et les enfants de 5 à 17 ans devraient passer tout au plus deux heures par jour devant un écran.
  • En Ontario, presque 85 % des parents déclarent manger leurs repas en famille, sans télévision. De ceux-ci, plus de 65 % sont plus susceptibles de signaler que leurs enfants respectent les lignes directrices relatives à la consommation de fruits et de légumes.
  • En Ontario, les parents déclarent que les filles passent en moyenne plus de 2,5 heures par jour devant un écran et les garçons plus de 3 heures.
  • Au Canada, 76 % des jeunes de 5 à 19 ans indiquent qu’ils regardent la télévision, jouent à des jeux informatiques ou vidéo ou lisent à leur retour de l’école.
  • Les Directives canadiennes en matière d’activité physique recommandent que les enfants canadiens de 5 à 17 ans entreprennent au moins 60 minutes d’activité physique d’intensité modérée à vigoureuse chaque jour. Seulement 9 % des enfants dans ce groupe d’âge satisfont ces recommandations.

Renseignements additionnels sur la réduction du temps passé devant un écran :

Ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario

Le temps d’écran et les jeunes enfants : promouvoir la santé et le développement dans un monde numérique (un rapport de la Société canadienne de pédiatrie)