Épargner pour l’éducation de votre enfant

Presque tout le monde croit qu’une éducation postsecondaire procure des avantages. Pourtant, moins de la moitié des parents canadiens sondés en 2007 s’étaient renseignés sur les façons d’épargner pour l’éducation de leurs enfants.

S’ils s’étaient renseignés, voici ce qu’ils auraient appris.

Grâce à la Subvention canadienne pour l’épargne-études, le gouvernement fédéral fournira jusqu’à 9 220 $ envers un Régime enregistré d’épargne-études (REEE) qui aide à couvrir les coûts de l’éducation postsecondaire, y compris au collège, à l’université, à l’école de métiers et à l’étranger.

Les familles à faible revenu dont les enfants sont nés après 2003 peuvent recevoir jusqu’à 2 000 $ en vertu du Bon d’études canadien, même si elles ne sont pas en mesure de contribuer elles-mêmes à un REEE.

Les avantages d’un REEE ne sont pas seulement financiers. Ce genre d’épargne peut aider à exprimer le fait que vous valorisez l’éducation et que vous vous attendez que votre enfant poursuivra ses études après l’école secondaire.

Pour maximiser vos épargnes, ne tardez pas à ouvrir un REEE. Voici comment commencer. Et voici des questions à poser pour vous aider à choisir un fournisseur de REEE.

Voici les premières étapes.

1. Obtenir un numéro d’assurance sociale pour votre enfant (informez-vous ici ).

2. Faire une demande pour un REEE pour votre enfant (Commencez ICI).

 
 

Ce contenu a été préparé et révisé par meilleur Départ Sudbury et ses partenaires. Cependant, il ne prend pas la place des conseils de vos fournisseurs de soins de santé ou d'autres professionnels qui travaillent avec vous et votre enfant.

Si vous remarquez un lien cassé ou une erreur ou omission dans ce contenu, envoyer un courriel à meilleurdepart@grandsudbury.ca.